Visiter Moscou en hiver

Nous avions toujours voulu découvrir la Russie sous la neige. Il était hors de question pour nous de visiter Moscou en plein cagnard. Choix globalement incompris par nos proches, nous nous sommes envolés 5 jours le mois dernier pour visiter Moscou en hiver. Retour d’expérience!

Le fin mot de l’histoire? Nous sommes ravis d’avoir fait le pari un peu dinguo de visiter la Russie en hiver. La neige et le froid ont contribué à teinter ce séjour d’une ambiance toute particulière, carrément dans l’esprit russe. Nous avons cependant été chanceux quant aux températures, il faut le dire. Le mercure n’est pas descendu très bas lors de notre voyage en Russie.

On vous livre aujourd’hui notre ressenti et quelques conseils de survie pour, comme nous, visiter Moscou en hiver.

La météo à Moscou en janvier

Quand on regarde le graphique du site Quand Partir, on se demande bien pourquoi nous avons choisi de visiter Moscou en janvier! Avec des températures allant de -15 à -8° degrés en moyenne, il est clair que beaucoup de voyageurs décident de reporter leur voyage. En outre, statistiquement parlant, 18 jours de pluie sur 31 sont à prévoir. Sachez qu’avec ces températures là, c’est plutôt de la neige dont on parle (et donc moins pénible/déprimant, en tout cas pour nous ;)).

Source: www.quandpartir.com

Pour notre part, nous avons eu plus de chance que ce qu’annonçaient les statistiques. Nous sommes passés entre les mailles du filet puisque nous avons échappé à deux vagues de froid, survenues juste avant notre arrivée puis à notre départ. Côté températures, le mercure a oscillé entre -4 et -10 degrés. La neige est tombée tous les jours, de façon plus ou moins abondante. Effectivement, avec une petite brise qui s’invite parfois, c’est plus pénible car les micros flocons tombent de biais sur les visages. Mais globalement, nous n’avons pas souffert du climat.

Comme de nombreuses destinations, la météo est tout à fait aléatoire. Il est très difficile de prévoir le temps à Moscou en janvier puisque les températures pouvaient varier à +/- 10 degrés en l’espace de 24/48h, de même que les chutes de neige et le vent, qui demeuraient très changeants… On vous incite quand même à tenter le diable 😉

S’habiller en Russie l’hiver

Le choix de vos tenues vestimentaires va être déterminant pour le bon déroulé de votre voyage en Russie l’hiver. En effet, inutile de penser à visiter Moscou en hiver si vous n’êtes pas assez couverts. Pour ce voyage, il va vous falloir investir dans une ribambelle de vêtements chauds et de qualité. En résumé, attendez-vous à investir le rayon ski de votre Décathlon préféré.

  • Un manteau : En laine, couvrant les jambes le plus possible. On a souvent vu les russes affublés de longs manteaux en peau de bête. Nos petits manteaux Mango de piètre qualité ne feraient pas long feu en Russie 😉 Cela dit, nous sommes partis avec nos manteaux habituels.
  • Des chaussures de marche chaudes : Pour Madame, l’achat d’après-ski de la marque Les Tropéziennes s’avéra nécessaire. Pour Monsieur, ce fut plutôt de bonnes chaussures épaisses en cuir. Les russes raffolent des après-ski et des grosses bottes fourrées. Vous ne verrez quasiment personne en petites baskets en toile, ce serait du suicide. N’oubliez pas que vous allez marcher dans la neige toute la journée, quand même!
  • Une écharpe et un tour de cou : Grosse écharpe épaisse et tour de cou en-dessous (le vent glacial, ça pénètre vite et bien), achetés au rayon ski d’un magasin spécialisé.
  • Des gants chauds : En cuir, en fourrure ou des gants de ski classiques. Préférez un modèle “gants tactiles”, cela vous évitera de souffrir le martyre en enlevant vos gants pour vous servir du GPS.
  • Des chaussettes de ski : Ne lésinez pas sur la qualité ni sur l’épaisseur. Vous allez beaucoup marcher et il serait dommage de gâcher vos journées en ayant les pieds congelés. Si vous attendez dehors pour les visites touristiques, le froid aura vite fait de transpercer vos chaussures.
  • Un legging/collant/caleçon de ski : A enfiler sous votre pantalon.
  • Pour ce qui est des vêtements : Oubliez évidemment la robe et le collant. Évitez les jeans, qui laissent passer le vent et le froid !! Prenez des pantalons épais et de bonne qualité. Côté hauts, des t-shirt Thermolactyl Damart (degré 4) ont très bien fait leur boulot. Prenez des pulls et gilets de bonne qualité (en laine ou cachemire).

Avec tout cet attirail, on se sentait certes un peu comme des Bibendum, mais nous n’avons pas eu froid!

Bilan : Faut-il visiter Moscou en hiver ?

Outre le fait que notre période de congés était assez limitée, nous voulions découvrir Moscou sous la neige et profiter un peu de l’ambiance féérique post-Noël. D’ailleurs, sachez que les Russes fêtent deux fois la Nouvelle Année: le 31 décembre comme nous, mais aussi à l’occasion de “l’ancien nouvel an”, c’est-à-dire le Nouvel An orthodoxe (13/14 janvier). C’est ainsi que nous avons décidé de visiter Moscou en janvier.

Partir début janvier en Russie vous permettra donc de prolonger un peu l’ambiance des fêtes de fin d’année. Les marchés de Noël sont encore installés, et les célébrations du Nouvel An orthodoxe se préparent.

Attention cependant: Si, comme nous, vous prévoyez de partir à Moscou la première semaine de janvier, sachez que la plupart des Russes sont en vacances à ce moment-là. C’est en effet la grosse période de congés annuels en Russie. Cela veut dire que les visites touristiques (musées, Place Rouge, Kremlin, etc) et les transports (train…) sont pris d’assaut. Attendez-vous à faire beaucoup de queue. Réservez à l’avance quand cela est possible.

Attention également au froid: comme expliqué plus haut, les températures peuvent descendre très bas à Moscou l’hiver, et les chutes de neige continuelles ne sont pas forcément agréables.

Mais si ni le froid ni la foule (début janvier seulement) ne vous effraient, nous vous invitons sans aucune hésitation à visiter la Russie en hiver. La ville, les monuments et la campagne environnante sont couverts de neige, provoquant alors une ambiance toute particulière. C’est vraiment quelque chose à voir!