En préparant notre week-end à Venise, nous étions évidemment tombés sur les photos des multiples maisons colorées des villages de Murano et Burano. Nous avons eu le temps d’y passer une matinée: voici nos impressions et nos infos pratiques pour visiter Burano et Murano!

Si vous préparez un voyage à Venise, on vous invite à consulter notre cityguide Venise, qui regroupe toutes nos informations pratiques pour un séjour vénitien réussi. Consultez également l’article Que faire à Venise?

Pour visiter Murano et Burano, il faut prendre le bateau: ces deux petites îles sont situées respectivement à 20 et 50 minutes en vaporetto de la ville de Venise. Si Burano, connue pour ses maisons aux couleurs vives, s’est spécialisée dans la dentelle, Murano est quant à elle célèbre pour son verre.

Nous sommes partis de Venise tôt le matin. Nous sommes passés sur Murano, puis avons mis le cap sur Burano. La visite des deux îles nous a pris la matinée, sans trop se presser.

Burano

Pourquoi visiter Burano et Murano ?

Ces deux petites îles sont une excellente idée d’excursion autour de Venise. Il faut compter une demie-journée pour les visiter. Il y a moins de touristes que dans le centre de Venise car beaucoup de voyageurs ne pensent pas à s’y rendre. Cependant, du fait de l’étroitesse des deux îles (en particulier Murano), les lieux sont vite remplis. On sent que ce sont quand même deux lieux bien touristiques. En témoigne les ribambelles de magasins de souvenirs touristiques dans leurs rues principales.

Cependant, outre le côté touristique, c’est vraiment sympa à visiter. On vous conseille d’y consacrer une demie-journée si vous disposez d’au moins deux jours complets à Venise. Partez de préférence le matin car Burano et Murano sont vite remplies passé 10h du matin. Niveau ordre de visite, vous avez le choix. Il est peut-être plus logique de visiter d’abord Burano car c’est la plus éloignée et potentiellement la plus visitée, mais vous risquez peut-être d’être déçus en finissant par Murano, car elle paraît fade face à Burano…

Burano

Visiter Burano, l’île aux 1 000 couleurs

Impossible de préparer un séjour à Venise sans tomber sur des clichés de maisons aux couleurs vives, bordées par des canaux comme à Venise. C’est le village de Burano, à l’origine un petit village de pêcheurs, rapidement devenu l’attraction numéro 1 autour de Venise.

Si nous pensions ne pas trop être embêtés par la foule lors de notre week-end à Venise à la mi-novembre, la réalité fut légèrement différente. Le bateau pour aller à Burano était bien plein, et le petit village étroit de Burano fut bien vite quadrillé par des touristes désireux de capturer le meilleur cliché Instagram. On imagine que le beau temps ce jour-là n’y fut pas étranger. C’est cependant sans doute incomparable à l’afflux de touristes l’été! Pensez à vous rendre sur l’île avant 10h (et pas en plein milieu d’après-midi!).

Burano

Burano

Se rendre à Burano

Pour se rendre à Burano, il faut prendre le vaporetto. Vous retrouvez toutes les informations pratiques nécessaires à vos trajets en vaporetto à Venise dans notre article Cityguide Venise.

A titre de rappel, un trajet coûte 7.5 euros et est valable 75 minutes. Il est possible de prendre un forfait pour 24, 48 ou 72h, pour 20/30/40 euros. Réductions possibles pour les jeunes de moins de 29 ans avec la carte Rolling Venice. Visiter Burano peut être l’occasion de prendre un pass vaporetto 24h, car le trajet avec des tickets à l’unité vous coûtera au moins 15 euros (voire plus si vous visitez d’autres îles dans la matinée). Vous pourrez en profiter, en rentrant sur Venise, pour optimiser votre pass en faisant une balade en vaporetto sur le Grand Canal.

Depuis l’arrêt Fondamenta Nuove (au Nord de la ville), prenez la ligne 12. Le trajet dure 50 minutes.

Sachez que depuis Burano, vous pourrez rejoindre Torcello (île voisine, au Nord) via la ligne 9.

Burano

Burano

Que faire à Burano ? 

La meilleure chose à faire à Burano est de flâner dans ses petites rues colorées. Les maisons aux couleurs vives se succèdent, enlacées par des canaux et entourées de petits ponts en bois. C’est l’île idéale pour une balade originale et relaxante dans les alentours de Venise. C’est une façon de sortir des circuits très touristiques (San Marco…) de Venise.

On raconte que ce sont les femmes des pêcheurs d’autrefois qui ont peint leurs maisons en couleur, pour que leurs maris, rentrant de leur travail en mer, retrouvent le village dans la brume.

Vous pouvez profiter de votre visite de Burano pour vous arrêter à la pâtisserie Palmisano Carmelina, afin de goûter les bussola. C’est un biscuit typique de l’île, parfumé à la vanille, au sucre voire au rhum, en forme de S. On en trouve également au chocolat. Achetez les bussola présentés en vitrine (1 euro pièce), évidemment plus frais que ceux emballés dans des sachets.

Burano

Burano

Visiter Murano, l’île des souffleurs de verre

Evidemment, l’île de Murano, face aux magnifiques couleurs de l’île de Burano, peut sembler peu attractive. Pourtant, c’est l’occasion d’une jolie balade sur une île traditionnelle vénitienne, et d’en apprendre un peu plus sur la fabrication du verre, marque de fabrique de Murano.

Murano

Se rendre à Murano

Pour se rendre à Murano, il faut également emprunter le vaporetto. L’île est moins éloignée de Venise que Burano: compter une vingtaine de minutes.

Les lignes 4.1 et 4.2 partent de Fondamenta Nuove jusqu’à Murano. Le vaporetto s’arrête à différents endroits de l’île; l’arrêt de descente importe finalement peu. Il est également possible de prendre le vaporetto à Venise depuis l’arrêt Piazzale Roma (ligne DM).

Faites d’une pierre deux coups en couplant la visite de Murano avec celle de Burano. Pour reprendre le vaporetto direction Burano, sachez que la ligne 12 (Venise-Burano) ne s’arrête qu’à l’arrêt situé au Sud de Murano (appelé Faro).

Murano

Que faire à Murano ?

L’île de Murano nous a moins enchantés que Burano, mais elle reste agréable et vraiment peu fréquentée. Il est possible de se rendre dans des verreries et de voir des artisans à l’oeuvre, sculptant des figurines en verre en un tour de main, en soufflant le verre avec habilité et en le façonnant avec des outils.

Murano

Consultez sur le blog tous nos articles sur l’Italie (Florence, Pise, Milan…), et notamment nos articles Venise

Articles liés :

Retrouvez notre week-end à Venise en vidéo !