Se loger gratuitement en voyage

Avec le billet d’avion, le logement est un coût majeur pour tout voyage. Qui n’a jamais rêvé de pouvoir se loger gratuitement en voyage, pour pouvoir partir plus longtemps et plus souvent? On vous donne quelques pistes pour rendre cela réalité.

Cet article fait partie de notre rubrique d’astuces voyage “Voyager moins cher“, ayant vocation à vous donner des conseils pour voyager moins cher, et donc plus souvent..

Même si on n’y pense pas toujours, il existe une variété de façons de se loger gratuitement en voyage. Les plus évidentes sont bien sûr d’obtenir un logement en échange d’un service voire d’un travail.

Travaillez en échange d’un logement

Pour cette option là, ce n’est pas vraiment se loger gratuitement en voyage puisque vous travaillerez un peu, mais c’est un très bon plan pour allier travail (et faibles dépenses, puisque pas de logement à payer) et voyage (durant votre temps libre). On pense notamment au wwoofing, ainsi qu’aux sites HelpX et WorkAway. C’est une manière de voyager qui rencontre énormément de succès aujourd’hui. Nombreux sont les jeunes qui partent quelques mois en Australie ou en Nouvelle-Zélande, par exemple.

La règle: pour quelques heures de travail par jour (attention, ce n’est pas du temps complet!), vous êtes logé, nourri voire blanchi.

Le woofing, pour une conception écologique du voyage

Le wwofing (“World Wide Opportunies on Organic Farms”) est une conception économique et écologique du voyage. Il consiste à participer aux diverses taches d’une exploitation agricole bio. En échange d’une vingtaine d’heures de travail par semaine à la ferme, vous êtes nourris et logé. Outre l’aspect économique du voyage, le wwofing vous permet une totale immersion avec les locaux.

Le mouvement du wwofing a son site officiel francais. Pour obtenir les coordonnées d’exploitations agricoles participantes, pays par pays (la majorité des pays ayant son propre site), rendez-vous sur le site international du Wwoofing.

Plus largement, en dehors de considérations biologiques, il est possible d’accomplir toutes sortes de taches à l’étranger pour se loger gratuitement en voyage. Nombreux sont les particuliers et professionnels qui proposent une chambre en échange de quelques heures de travail par jour. Particuliers avec enfant, petits agriculteurs, auberges de jeunesse, écoles, petits magasins… Il est possible d’effectuer à l’étranger des petits boulots, pas forcément très chronophages, pour économiser massivement sur le logement. Vous n’aurez plus qu’à mettre votre temps libre à profit pour visiter les environs…

Les petites annonces (HelpX, WorkAway…)

Pour consulter de (nombreuses) offres d’emploi, rendez-vous sur les sites HelpX et WorkAway, les deux sites de référence dans ce domaine.

Attention aux arnaques cependant: entendez-vous bien avec votre hôte, avant le départ, sur la consistance de votre travail sur place. On ne doit pas vous exploiter ni vous faire travailler à temps complet. Vous ne devez pas remplacer un salarié. Regardez bien les retours d’expérience des autres voyageurs avant de partir. Dans notre entourage, on en connaît qui ont été bien déçus une fois sur place…

Article lié : Voyager moins cher en 5 astuces

Se loger gratuitement en voyage

Echangez de logement 

Le principe est le suivant: vous échangez votre logement (échange de maison ou échange d’appartement) avec une autre famille, en France comme dans le monde entier. Des sites spécialisés permettent d’organiser l’échange en mettant en relation les voyageurs. Par exemple, le site Guest to Guest propose des maisons dans 187 pays, on vous conseille d’y faire un tour!

Faire du couchsurfing pour se loger gratuitement en voyage

Le couchsurfing est fondé sur le partage et la générosité. Le principe est simple: pouvoir se loger gratuitement en voyage, grâce à des locaux qui acceptent de laisser leur canapé à un voyageur. Deux types d’annonces se côtoient sur le site: des voyageurs cherchant un endroit où dormir, et des hôtes proposant un hébergement gratuit et convivial. Certains hôtes jouent vraiment le jeu: cuisine “à la locale”, visite de la ville… Parfait pour se loger gratuitement en vacances, tout en découvrant en totale immersion la vie des locaux.

Cependant, le but n’est pas de “squatter” pour ne rien payer. On attend de vous que vous partagiez avec votre hôte, qui vous accueille gentiment… Ne restez pas dans votre coin!

Découvrez des annonces dans le monde entier sur le site officiel du CouchSurfing.

Rendez visite à des proches exilés

Combien d’entre nous ont promis à leurs proches, familles expatriées ou étudiants/stagiaires Erasmus, de leur rendre visite? Profitez donc de l’occasion pour passer du temps avec eux tout en voyageant! En plus, puisqu’ils habitent à l’étranger de manière permanente, ils vous feront visiter la ville ou la région d’un autre œil, sans doute loin des sentiers battus… C’est d’ailleurs comme ça que nous sommes partis à La Réunion, car le frère d’une amie s’y était installé pour son nouvel emploi.

Voyagez de nuit pour économiser des nuitées

Voici une astuce facilement réalisable pour se loger gratuitement en voyage. C’est tout bête, mais on n’y pense (ou n’ose) pas toujours. Le principe est simple: vous devez effectuer un long trajet (plusieurs heures de route) entre un point A et un point B, dans le cadre d’un road-trip notamment. Vous décidez de prendre le train ou le bus. Deux options s’offrent alors à vous: ou bien vous voyagez de jour, ce qui vous fera perdre une journée entière de voyage. Ou bien vous décidez de passer la nuit dans le bus ou le train.

Deux avantages à cela: vous économisez une nuit d’hôtel, et vous gagnez du temps (pas de journée perdue passée dans les transports!). C’est ce que nous avons notamment fait lors de notre itinéraire Chili-Pérou, puisque nous avons eu à plusieurs reprises de longs kilomètres à parcourir.

Article lié: Comment construire l’itinéraire de voyage idéal?

Se loger gratuitement en voyage

Connaissez-vous le home-sitting ?

Le home sitting, ou encore le house sitting, est un moyen encore peu connu de se loger gratuitement en voyage. Le principe: vous gardez la maison de quelqu’un, partir en vacances. Très souvent, ce sera pour garder des animaux de compagnie. Parfois, des taches ménagères seront à accomplir (nettoyer la piscine, par exemple). L’idée est de rendre le logement propre et bien entretenu. Le propriétaire, quant à lui, économise aussi (frais de gardiennage, frais de garde d’animaux, protection contre les cambrioleurs…).

Il existe plusieurs plateformes de mise en relation des particuliers entre eux. Elles sont en principe payantes (abonnement annuel). En voici quelques-unes: Trusted House Sitters, Nomador, Mind My House

Partez au pair

Partir au pair est un formidable moyen d’être plongé en immersion dans une culture étrangère et d’en apprendre la langue. Ce sont des séjours de longue-durée en principe (plusieurs mois) au contraire par exemple des missions de home-sitting, beaucoup plus ponctuelles (sans parler du couchsurfing).

Le principe est largement connu: en échange de la réalisation de diverses tâches pour une famille (principalement garde d’enfants mais aussi entretien de la maison, repas), vous êtes nourri et logé.

Les parents demandent généralement soit une aide pour l’été (1 à 3 mois), soit une aide pour l’année scolaire (6 à 12 mois).

De nombreuses agences (payantes) se proposent de mettre en relation voyageurs et familles. Il existe aussi des sites de petites annonces, où vous ne payez que pour déposer des annonces ou y répondre.

Se loger gratuitement en voyage grâce aux rencontres spontanées

Certains voyageurs se voient régulièrement offrir une chambre par les locaux, intéressés à l’idée d’échanger un voyageur. Lors de vos voyages, soyez ouverts et n’hésitez pas à aller vers les habitants (petits commerçants…) pour sympathiser et en apprendre plus sur leur culture et mode de vie. Peut-être auront-ils envie de partager tout cela autour d’un bon dîner local. C’est un peu comme le CouchSurfing, mais à l’improviste de façon spontanée. Gardez à l’esprit l’idée de partage, pas le fait d’économiser sur le logement…

Dormir dans sa voiture en road-trip

Même si partir en road-trip n’implique pas nécessairement de dormir dans son véhicule, c’est un sacré moyen de faire des économies sur le logement en voyage. Le prix de la location de la voiture remplace alors à lui seul le coût des logements et le coût des autres moyens de transport. D’une pierre deux coups!

Un conseil, évitez de dormir dans une Clio pendant une semaine… Pourquoi ne pas tester un road-trip en van aménagé?

Article lié : Préparer un road-trip : notre guide complet

Si vous avez apprécié cet article, sachez que vous retrouverez sur le blog l’ensemble de nos articles astuces voyage. On a notamment une rubrique “Voyager moins cher“, regroupant tous nos bons plans pour économiser avant et pendant le voyage.