Visiter Londres

Londres a quelque chose de magique, sans doute le goût de la liberté et le symbole de la culture anglo-saxonne dans toute sa splendeur. C’est l’une des capitales européenne les plus visitées… mais aussi la plus chère! Pour ne pas être perdu au pays des rosbifs, voici notre guide complet pour visiter Londres.

Londres est une ville qui se visite sur plusieurs jours: pas question de tout voir en rush! Chaque quartier a sa propre atmosphère, voire sa propre culture. Le meilleur moyen d’explorer Londres reste de s’y perdre… Zoom sur une ville qui saura vous conquérir quelle que soit la saison.

Cet article a vocation à traiter des aspects pratiques d’un séjour à Londres. De ce fait, les activités à faire à Londres feront l’objet d’autres articles. Stay tuned

Visiter Londres

Informations pratiques pour visiter Londres : 

  • Monnaie : La livre sterling. En novembre 2018, £1 = 1,15€
  • Temps de vol depuis Paris : 1h15
  • Budget : €€€
  • Langue : L’anglais
  • Fuseau horaire : 1h de moins par rapport à la France

Quand visiter Londres ? 

Comme beaucoup de destinations Europe, on vous conseille de visiter Londres à mi-saison.

L’été marque l’arrivée massive de touristes dans la ville. Et croyez-nous, Londres étant déjà une ville très touristique, la visiter entouré d’un million de personnes gambadant dans la rue et stationnant dans les queues des attractions touristiques, ce n’est pas top. Cependant, deux avantages à visiter Londres l’été: il fait beau et bon (enfin, en théorie), et la fin du mois de juin marque le début des soldes d’été.

L’hiver, la magie de Noël fait son effet. Comme à Edimbourg, les anglais (et plus généralement les anglo-saxons) sont friands de la période de Noël et n’hésitent pas à sortir l’attirail de décorations. Mais gare au froid, à l’obscurité (les journées sont très courtes) et à la pluie. Pour les fan de shopping, n’oubliez pas le Boxing Day, des soldes monstres au lendemain de Noël…

L’automne marque la période d’Halloween, plutôt bien fêtée à Londres. Il y a moins de monde, surtout courant septembre: les touristes estivaux ont fait leurs valises. Attention au pic de visiteurs à la Toussaint cependant. En outre, une mise en garde: les journées sont très fraîches (prendre un manteau d’hiver) et humides, même à la mi-octobre.

Le printemps est sans doute la saison idéale pour visiter Londres. Les beaux jours arrivent, il devient agréable de se promener à l’extérieur. Les touristes sont présents mais pas en masse, même s’ils sont nombreux aux alentours de Pâques.

Quelle que soit la saison, on vous déconseille de partir sans parapluie, voire sans coupe-vent ou imperméable.

Visiter Londres

Comment se rendre à Londres ? 

Outre le ferry, il existe deux moyens de se rendre à Londres depuis la France: en avion et en train. L’avion transporte chaque année des millions de touristes jusqu’à Londres, grâce notamment à la multiplication des compagnies aériennes low-cost. C’est simple, aller à Londres en avion ne coûte rien!

L’Eurostar (le train entre l’Angleterre et la France) est aussi très pratique car il permet un trajet direct jusque dans le centre-ville de Londres.

Se rendre à Londres en avion

Il existe une multitude d’aéroports et de compagnies aériennes pour aller à Londres. Se rendre à Londres en avion peut être source de galères si vous ne disposez pas des bonnes informations. Petit tour d’horizon des différents aéroports de Londres et du trajet aéroports – centre-ville de Londres!

Londres, 5 aéroports principaux

La multiplication des compagnies low-cost et des vols France-Londres ont rendu Londres très accessible en avion, tant au regard de la rapidité que des prix pratiqués. D’ailleurs, le prix du billet d’avion est sans doute le seul tarif abordable à Londres… 😉

Il est possible d’obtenir un vol direct pour Londres depuis la province, à partir d’une vingtaine d’euros l’aller-retour. A ce prix-là, difficile de ne pas être tenté…

Attention à l’aéroport d’arrivée. Il existe en effet 5 aéroports principaux à Londres (7 aéroports en tout): Gatwick, Luton, Stansted et London City. L’aéroport de London City est le plus proche du centre (9 km) mais pas le plus fréquent (surtout pour les voyages d’affaires) avec sa seule piste. Les 4 autres sont situés un peu plus loin de Londres: compter 25 à 60 km du centre de Londres. Stansted est le plus éloigné.

Lors de votre arrivée à l’un des aéroports de Londres, il faudra trouver un moyen de regagner le centre-ville.

Comment se rendre des aéroports au centre-ville de Londres ?

  • De London City au centre-ville (9 km) : en DLR (Docklands Light Railway) jusqu’à la station Bank, puis en métro.
  • D’Heathrow au centre-ville (24 km) : En métro, en bus, en train ou en minibus. On vous conseille de prendre le métro. C’est pratique car la ligne 6 pour Picadilly Circus passe par l’aéroport et rejoint le centre en 50 mn. En train, prenez le Heathrow Express, qui coûte une vingtaine de livres l’aller simple. 15-25 minutes jusqu’à la gare londonienne de Paddington. Il existe également Heathrow Connect, une liaison un poil plus longue (25-30 mn) mais moins chère (compter une dizaine de livres). Si vous souhaitez prendre le bus, sachez que la compagnie National Express fait le trajet entre la gare de Victoria et Heathrow. Plus vous réservez à l’avance sur internet, moins ce sera cher (à partir de 5 livres). Enfin, le Heathrow Shuttle est un service de mini bus que l’on peut réserver à l’avance.
  • De Gatwick au centre-ville (45 km) : En train, le Gatwick Express relie l’aéroport à Victoria Station pour une vingtaine de livres l’aller simple. En bus, il est possible d’avoir recours aux services de la compagnie de bus National Express. Là encore, réservez le plus tôt possible pour bénéficier de tarifs avantageux.
  • De Stansted au centre-ville (60 km) : En train, le Stansted Express permet d’effectuer le trajet Stansted-Centre ville en 35-45 minutes. En bus, on retrouve là encore le National Express.
  • De Luton au centre-ville (54 km) : En bus, avec le bus n°757 de Greenline (vers Oxfort Street, Hyde Park et Victoria Station), ou avec Easybus. Vous pouvez également prendre le train depuis et vers Saint Pancras: First Capital Connect et East Midlands Trains. Cependant, il faudra prendre une navette payante entre le métro et l’aéroport.

Visiter Londres

Se rendre à Londres en train

Un Paris-Londres Saint Pancras en 2h15 grâce à un train sous la Manche, c’est le pari fou des ingénieurs du siècle dernier. Et ça marche! L’Eurostar connaît un vite succès, même si la multiplication des vols low-cost le fait parfois paraître bien onéreux.

Pour se rendre à votre destination finale depuis la gare de Saint Pancras à Londres, rien de plus simple, puisque le train vous amène directement en centre-ville… Depuis Saint Pancras, possibilité de prendre le métro (station King’s Cross Saint Pancras) vers Victoria Station, Picadilly, Circle..

Sur le site officiel de l’Eurostar, vous trouverez de nombreuses informations complémentaires. Il vous sera notamment possible de réserver vos billets de train Eurostar, voire de réserver un package train + hôtel.

Le trajet aller-retour Paris-Londres vous coûtera entre 80 et 400 euros. Consultez la page tarifs EuroStar pour en savoir plus. Sachez que les billets sont mis en vente à partir de 190 jours avant le départ. Réservez tôt pour profiter des meilleurs tarifs.

Où se prend l’Eurostar? A Paris (Gare du Nord), Calais, Bruxelles et Lille.

Visiter Londres

Combien de temps partir à Londres ?

C’est assurément une question dont la réponse dépend de nombreux paramètres: est-ce votre première visite à Londres? Voyagez-vous avec des enfants? Quel est votre budget? Appréciez-vous les activités touristiques classiques? Que voulez-vous voir à Londres? Où logerez-vous à Londres (prendre en compte le temps de trajet!) ? Etc.

De manière -très- générale, on vous conseille de rester à Londres au moins 4 jours pleins si c’est votre première visite. En moins de 4 jours, vous n’aurez pas le temps de sillonner toute la ville, surtout si vous faites beaucoup d’activités touristiques (visites de monuments et de musées), qui sont chronophages.

Pour les habitués, vous pouvez très bien vous rendre à Londres le temps d’un week-end.

Visiter Londres

Comment se déplacer à Londres ?

Bien sûr, on aimerait pouvoir vous dire que se déplacer à Londres à pied est un moyen optimal de découvrir la ville. Cependant, en raison de l’étendue de la ville de Londres, il est impossible de voir tous les quartiers rien qu’en utilisant vos petites pattes.

Les transports en commun londoniens desservent extrêmement bien la ville. Bus et métro fonctionnent à haute fréquence et jusque tard dans la nuit (voire toute la nuit pour certaines lignes). Le hic ? Leur prix excessif!

Trois solutions existent pour obtenir un titre de transport à Londres:

  • Acheter un ticket de bus ou de métro à l’unité: C’est hors de prix !!! Comptez bien 4 à 5 livres par trajet, si ce n’est plus. A savoir: il n’existe pas de prix unique pour les billets de métro. En effet, le prix sera calculé à la sortie en fonction du moment de la journée (aux heures pleines, c’est plus cher!) et de la distance (si vous traversez plusieurs zones, le billet sera plus cher). Il existe des réductions pour les enfants de moins de 16 ans, tandis que les enfants de moins de 11 ans voyagent gratuitement.

Pour faire des économies, il vous faudra absolument acquérir une carte avec un forfait payé et chargé sur celle-ci.

  • La Oyster Card: La carte indispensable pour ne pas payer une blinde le métro et le bus. C’est une carte à puce préayée, qu’il faudra valider à chaque entrée et sortie du métro (sinon, le tarif maximum sera appliqué!). Après paiement d’un deposit de 5 euros (qui vous sera rendu si vous restituez la carte à la fin de votre voyage), l’Oyster Card vous sera délivrée sur internet avant de partir, ou bien sur les machines automatiques et guichets des métros.

Deux moyens de recharger l’Oyster Card:

Ou bien vous chargez une somme déterminée sur la carte. L’Oyster Card sera alors débitée à chaque trajet, en fonction de la distance et du moment de la journée. Sachez que vous ne pouvez pas être débité chaque jour d’un montant supérieur au prix du billet One-Day Travelcard: c’est un plafond journalier. Quand votre carte est vide, il vous suffit de la recréditer du montant de votre souhait au guichet, sur internet ou après de certains tabac-presse. Si vous finissez votre voyage à Londres avec quelques livres en trop sur votre carte, vous pouvez en demander le remboursement en espèces dans les 48h à partir du dernier trajet. L’avantage de l’Oyster Card? Le trajet simple coûte bien moins cher que le prix du ticket unique de bus/métro!

Ou bien vous chargez une forfait saisonnier (TravelCard à la semaine ou au mois) directement sur votre Oyster Card. Ainsi, pendant une semaine ou un mois, vous voyagerez en illimité sur le réseau de transports en commun londonien.

Pour savoir quelle solution est la meilleure (charger une somme déterminée ou un forfait saisonnier), divisez le forfait saisonnier par le nombre de jours de voyage à Londres, et comparez le résultat avec le plafond journalier des débits de l’Oyster Card.

Sachez que une Oyster Card chargée est fournie avec le London Pass si vous achetez le package “London Pass + Transport” (cf infra). Les prix sont avantageux, tant pour les visites que le transport..

  • Les billets de transport cartonnés (One Day Travelcard, 7-day Travelcard), voués à disparaître, puisqu’on peut les charger directement sur la carte à puce Oyster Card.

Si vous voulez profiter des transports pour admirer la ville, prenez donc un des célèbres bus à étage et asseyez-vous au devant du bus, à l’étage.

Visiter Londres

Comment changer la monnaie à Londres ?

3 options s’offrent à vous pour changer la monnaie à Londres et obtenir des ££.

  • Changement de monnaie dans un bureau de change : Attention aux commissions! Comparez les taux de chaque agence, ne vous jetez pas sur la première venue… Et vous paierez toujours des frais sur l’opération, même si l’agence indique qu’ils ne prennent pas de commissions. Préférez les banques et postes aux bureaux de change, ce sera moins cher.

Vous pouvez aussi avoir recours à un bureau de change avant votre départ à Londres. C’est l’option que nous avons testée lors de notre dernier séjour à Londres. Deux semaines avant le départ, nous avions commandé des espèces sur le site de Travelex et les avions retirées dans une agence Travelex du centre-ville de Bordeaux. Le taux de change était intéressant. Vous payez en carte bleue sur le site directement.

  • Retrait et paiement par carte bancaire : Intéressant si vous avez souscrit une option internationale auprès de votre banque. Vous ne paierez alors pas de frais sur vos opérations à l’étranger. C’est actuellement notre cas avec la formule de compte premium de Monabanq (6 euros par mois avec une Visa Classic). Sinon, pour le paiement par carte comme pour un retrait d’espèces, les frais sont souvent composés d’une partie fixe (1 à quelques euros) et d’une partie variable (% du retrait ou de l’achat). Bref, quelques euros de commission à chaque paiement ou retrait avec votre Visa, méfiez-vous… Finalement, niveau frais, cela revient un peu au même que le changement d’espèces en bureau de change.
  • Demander à votre banque de vous fournir des livres sterling avant le départ.

Visiter Londres

Comment se loger à Londres ?

Les logements à Londres coûtent TRES cher. Pour payer moins cher l’hébergement à Londres, deux options s’offrent à vous: opter pour un mode d’hébergement économique (chambre privée dans un Airbnb voire auberge de jeunesse) ou loger hors du centre-ville (nous avons logé à Greenwich lors de notre premier séjour à Londres).

Pour les jeunes voyageurs, les backpackers, et les voyageurs souhaitant se loger au coeur de la ville sans perdre un rein: les auberges de jeunesse sont la solution toute indiquée. Dans les pays anglo-saxons, notamment en Ecosse et en Angleterre, les auberges de jeunesse sont très répandues. Et surtout, on est loin du stéréotype de la chambre à la déco militaire et aux lits en ferraille! Les propriétaires d’hostels (auberge de jeunesse en anglais) redoublent d’effort pour proposer des logements chaleureux, à la décoration gaie et travaillée.

Attention à la localisation de votre logement: si se loger en périphérie coûte moins cher, il faut également veiller au prix des transports en commun. En effet, sauf à prendre un forfait illimité 1 jour ou 1 semaine, le prix du métro dépendra de la distance effectuée. Si vous devez traverser plusieurs zones de Londres pour rejoindre les attractions touristiques, vous paierez plus cher (cf supra). Cela est à nuancer cependant car l’Oyster Card a un plafond journalier de débit (correspondant au prix du ticket journée illimitée).

Loger en auberge de jeunesse à Londres

Lors de notre troisième séjour à Londres, nous avons opté pour une semaine en auberge de jeunesse. Notre choix s’est porté sur YHA London Oxford Street Hostel, et ce fut sans regret! Nous avons payé environ 200 euros par personne pour 7 jours, à 20 mètres d’Oxford Street… Localisation plus qu’idéale! L’auberge est également joliment décorée. Bref, une bonne adresse.

Vous trouverez de nombreuses auberges de jeunesse sur le site d’HostelWorld. Nous l’utilisons pour toutes nos réservations en auberge de jeunesse.

Il est possible de se loger à Londres à partir de 25-30 euros la nuit par personne dans une auberge de jeunesse pas trop mal. Compter 40 euros pour les auberges réputées. Et plus il y a de personnes dans le dortoir, moins c’est cher.

Remarque: parfois, se loger en auberge de jeunesse n’est pas rentable. En effet, chaque voyageur en auberge de jeunesse paie son lit, tandis qu’il est possible de diviser le prix d’une chambre d’hôtel ou d’un appartement si l’on est plusieurs. Ce qui fait que, si vous êtes plus de 2, il sera parfois plus avantageux de prendre un Airbnb ou un hôtel. En divisant le prix de l’hébergement, cela reviendra parfois moins cher que de prendre chacun un lit en dortoir.

Louer un Airbnb à Londres

Si vous voulez vous rapprocher du centre-ville sans payer une blinde, on vous conseille de réserver une chambre privée dans un Airbnb. C’est beaucoup moins cher que de réserver un logement entier, et cela vous permettra une immersion dans la vie des Londoniens. Si votre hôte joue le jeu, il pourra vous parler de son pays et de ses habitudes de vie. De beaux échanges en perspective!

Les prix d’une chambre privée double peuvent aller du quitte au double mais vous devriez pouvoir trouver des chambres sympas à partir de 60 euros la nuit.

Se loger à l’hôtel ou en Bed&Breakfast à Londres

Certainement la solution la plus onéreuse, surtout pour ce qui est de l’hôtel. Le petit-déjeuner est toujours inclus dans les Bed&Breakfast, britannique en général. Les hôtels proposeront quant à eux la plupart du temps un petit déjeuner continental.

Vous ne trouverez rien en dessous de 80 euros la nuit.

Visiter Londres

Les cartes de réduction pour visiter Londres

Les visites à Londres coûtent elles aussi très cher. Il n’est pas rare de devoir dépenser une trentaine de livres par personne pour une des nombreuses attractions touristiques. Multipliez ça par le nombre de voyageurs, et l’addition devient plus que salée! Pour les budgets limités (et les autres!) sachez qu’il existe des cartes de réduction (les fameux “pass”, que l’on retrouve dans toutes les grandes villes) pour économiser sur le prix des entrées.

Ces pass, quand ils sont valables sur un nombre de jours déterminé, peuvent être onéreux. On vous conseille de les acheter si vous souhaitez faire de nombreuses attractions touristiques à Londres. Si vous souhaitez simplement flâner dans les différents quartiers de Londres, le tout ponctué d’une ou deux grosses attractions, les pass ne seront souvent pas rentables. Bien sûr, c’est au cas par cas.

On vous détaille les différentes (et principales) cartes de réduction proposées pour visiter Londres, même s’ils feront l’objet d’un article ultérieur approfondissant davantage le sujet!

Ayez d’abord en tête les attractions que vous souhaitez absolument faire, et voyez si elles sont comprises dans les différents pass proposés pour visiter Londres. Pour certains pass, il faudra choisir à l’avance les attractions qui vous intéressent.

  • London Pass: Le plus connu, et sans doute le plus complet. Il est idéal pour une première visite à Londres. Il donne accès à plus de 80 musées, monuments et attractions. Attention cependant, toutes les attractions phares de Londres ne sont pas comprises (notamment le musée de cire Madame Tussauds). Le principe est simple: vous achetez un pass de 1, 2, 3, 6 ou 10 jours et vous le présentez à l’entrée de chacune des attractions proposées par le London Pass. C’est très avantageux si vous prévoyez de passer vos journées à arpenter les différentes attractions de Londres. Petit plus: il est possible de choisir un package “London Pass + Transport” (Oyster Card chargée alors incluse). Evidemment, plus la durée du pass est longue, plus il est avantageux.
  • iVenture Card Attraction Pass: Contrairement au London Pass, il faudra choisir à l’avance 3, 5, 7 ou 10 attractions londoniennes. A titre d’exemple, un pass chargé avec 10 attractions coûte environ 200 euros par adulte et 180 euros par enfant. Un pass contenant 3 attractions vaut 82 euros par adulte et 70 euros par enfant. Vous aurez le choix entre une trentaine d’attractions. Le site annonce une économie pouvant aller jusqu’à 50% par rapport au prix standard des entrées.
  • London Explorer Pass: 20 attractions vous sont proposées : vous devrez alors en sélectionner 3, 5 ou 7. Comme l’iVenture Card, il faudra donc choisir à l’avance les attractions qui vous intéressent. Sont notamment proposés le London Eye, Madame Tussauds, ou encore le stade de Wembley. Côté prix, le London Explorer Pass est vendu au prix de 59£ pour 3 attractions, 89£ pour 5 attractions, et 109£ pour 7 attractions.
  • London City Pass: Ce pass, peu connu, ne doit pas être confondu avec le London Pass.
  • Merlin’s Magical London Pass: La promesse du pass Merlin? Vous faire économiser jusqu’à 60% sur des attractions londoniennes plébiscitées des familles: Shrek’s Adventure, The London Dungeon, SEA LIFE London, Madame Tussauds, Coca-Cola London Eye. Un pass avec les 5 attractions est proposé au prix de 60£ par adulte, et 48£ par enfant. Le billet est valable 90 jours, ce qui permet de ne pas faire toutes les attractions les unes à la suite des autres au pas de course.

Visiter Londres

Infos pratiques à connaître avant de visiter Londres

  • Les prises anglaises sont différentes des prises françaises: n’oubliez pas votre adaptateur. Sur place, ils sont chers (normal!).
  • Certains grands hôtels et grands magasins acceptent l’Euro, comme à Harrods, énorme magasin de luxe historique londonien.
  • Londres est la capitale européenne la plus chère.
  • Pour savoir si la Reine d’Angleterre est là, soyez attentif au drapeau flottant au-dessus de Buckingham Palace. Si le drapeau flotte, c’est que la reine est là.
  • Londres est dix fois plus grande que Paris : l’agglomération s’étend sur 1200 km2, contre 120 à Paris.
  • Il pleut en moyenne 10 jours par mois à Londres et aucun mois n’est épargné. N’oubliez pas votre parapluie…

Visiter Londres

Retrouvez sur le blog l’ensemble de nos articles sur Londres et plus généralement sur l’Angleterre. Pour des idées week-ends Europe, découvrez nos autres guides destinations Europe.

Vous aimerez sans doute aussi… Cityguide : Visiter Edimbourg en 4 jours

Notre guide complet pour visiter Londres, Angleterre. Guide Oyster Card, que faire à Londres, se déplacer à Londres, journée à Brighton, manger à Londres (miam les fish and chips), le London City Pass et autres informations pratiques.

Epingle sur Pinterest!